Wilhelm Baur ( 1883-1964 ) : Général de division allemand

Wilhelm Baur, ou Baur de Betaz, ( Metz, 1883 † Lindelfels / Odenwald 1964 ) était un Général de division allemand pendant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie

Wilhelm Baur naît à Metz le 17 février 1883. Il s’engage à vingt ans dans le 61e régiment d’artillerie, où il sert du 16 mars 1903 au 1er août 1914. Il est détaché une première fois à l’Académie militaire de 1909 à 1911, puis une seconde fois à l’Académie de guerre, de 1912 à 1914.

Première guerre mondiale

Wilhelm Baur suit ensuite une formation dans le 1er bataillon de reconnaissance aérienne, avant de servir au 27e bataillon de reconnaissance aérienne, du 08 août 1914 au 18 juin 1915. Le 8 novembre 1914, Baur est nommé capitaine ( Hauptmann ). Il prend alors le commandement de l’École de pilotage militaire de Niederneuendorf, près de Spandau, où il reste du 19 juin 1915 au 22 décembre 1915.

Le 23 décembre 1915, Wilhelm Baur est nommé chef du bataillon d’artillerie de l’École de Jüterbog. Le 3 août 1916, il est nommé chef du 242e bataillon aérien. Il prend ensuite le commandement du 275e bataillon aérien, le 12 septembre 1917, poste qu’il occupe jusqu’au 09 avril 1918. Il prend ensuite le commandement du groupe 23, qu’il conserve jusqu’au 23 janvier 1919.

Après l’armistice du 11 novembre 1918, Wilhelm Baur reste dans l’armée pendant deux ans. Commandant d’aviation dans le commandement général de le XIe corps d’Armée, il est nommé Directeur de la poste militaire par le gouvernement national de Weimar le 05 février 1919, puis directeur du Département de l’inspection des troupes aériennes le 10 mars 1919, avant d’être mis à la retraite le 9 avril 1920.

Entre les deux guerres mondiales, Baur de Betaz travaille dans le privé avant de reprendre du service dans la Luftwaffe comme officier de réserve le 1er janvier 1935, puis officier d’active à partir du 1er août 1937, Commandant de la 13e Région aérienne. De mai 1937 à septembre 1939, Wilhelm Baur travaille pour le ministère de l’aviation du Reich.

Seconde guerre mondiale

Wilhelm Baur est nommé chef d’état-major du Conseil Supérieur de la Formation aérienne le 08 septembre 1939. Le 28 mars 1940, il prend le commandement du groupe de combat spécial de norvège. Le 21 septembre 1940, il est nommé commandant d’un district aérien à Greifswald, puis à Döberitz, le 07 février 1941. Le juillet 1941, Baur de Betaz est nommé général de division ( Generalmajor ). Le 05 mai 1942, il représente l’armée de l’air à l’état-major des armées, auprès du général Walther von Unruh. Il est nommé responsable de la guerre économique en Norvège, le 1er novembre 1942, poste qu’il occupe jusqu’au 18 septembre 1944. A ce poste, Baur est nommé général de corps d’armée ( Generalleutnant ), le 1er août 1943. A partir du 18 septembre 1944, Baur est placé dans la réserve ( Führerreserve ) jusqu’à la fin de la guerre. Wilhelm Baur part en captivité le 08 mai 1945 et ne sera libéré que le 17 mai 1948.

Il décédera à Lindelfels, dans l’arrondissement d’Odenwald en Allemagne de l’Ouest, le 26 mai 1964.

Grades et promotions

  • Aspirant (Fähnrich), le 18 octobre 1903;
  • Sous-lieutenant (Leutnant), le 24 avril 1904;
  • Lieutenant (Oberleutnant), le 24 juillet 1912 ;
  • Capitaine (Hauptmann), le 8 novembre 1914;
  • Commandant (Charakter als Major), le 8 avril 1920;
  • Lieutenant-colonel (Oberstleutnant), le 1er mars 1935;
  • Colonel (Oberst), le 1er août 1937;
  • Général de brigade (Generalmajor) le 1er juillet 1941;
  • Général de division (Generalleutnant), le 1er août 1943

Distinctions

  • RK des Kgl. Preuss. Hausordens von Hohenzollern, mit Schwertern
  • Eisernes Kreuz (1914) IIe et Ière classe
  • Kgl. Preuss. Flugzeugbeobachter-Abzeichen
  • Ehrenkreuz für Frontkämpfer
  • Wehrmacht-Dienstauszeichnung IVe à IIe classe
  • Eisernes Kreuz Spange

***

Wilhelm Baur est un officier allemand, représentatif du cercle des officiers disparus de Metz.

Advertisements

A propos Erasmus

L'auteur est un patriote européen, attaché à la démocratie. Il condamne tous les extrémismes, qu'ils soient religieux ou politiques.
Cet article, publié dans Allemagne, armée, Europe, Metz, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.