Friedrich Mühlmann (1890-1939) : Officier supérieur allemand

Friedrich Mühlmann, (1890-1939) était un officier supérieur de l’armée de terre allemande durant la Seconde Guerre mondiale. Blessé à la tête de son régiment au cours de la Campagne de Pologne, il décédera un peu plus tard des suites de ses blessures.

Bibliographie

Friedrich Mühlmann naît à Metz en Lorraine, le 30 août 1890, pendant la première annexion. Il s’engage très jeune dans l’armée impériale, comme Fahnenjunker. Mühlmann est promu Leutnant dès le 18 août 1912.

Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, il est envoyé sur le front avec son unité, passant Oberleutnant le 28 novembre 1917. Après guerre, Friedrich Mühlmann intègre la Reichswehr limitée à 100 000 hommes. En octobre 1920, Mühlmann est affecté au 4e Fahr-Abteilung de Dresde. Chef d’escadron en août 1925, il commande la 6e Fahr-Abteilung à Münster, avant d’être promu Hauptmann. Officier au 6e Artillerie-Regiment de Münster en 1929, il est promu Major, commandant, le 1er juillet 1934. Nommé commandant de la 1ère compagnie du 58e Artillerie-Regiment de Brême en octobre 1934, Friedrich Mühlmann est nommé commandant de la 1ère compagnie du 22e Artillerie-Regiment en octobre 19362. Promu Oberstleutnant, lieutenant-colonel, en janvier 1937, Friedrich Mühlmann est nommé commandant du 1er Artillerie-Regiment à Königsberg le 1er avril 1939.

Intégrée à la 1re division d’infanterie, son unité d’artillerie est naturellement engagée dans la campagne de Pologne en septembre 1939. La 1ère Infanterie-Division se heurte à de fortes positions défensives sur la frontière polonaise, essuyant de lourdes pertes. Promu Oberst, colonel, en octobre 1939, Friedrich Mühlmann est grièvement blessé à la fin de cette campagne, décédant au Reservelazarett II de Stettin, le 3 novembre 1939.

***

Friedrich Mühlmann est un officier allemand, représentatif du cercle des officiers disparus de Metz.

A propos Erasmus

L'auteur est un patriote européen, attaché à la démocratie. Il condamne tous les extrémismes, qu'ils soient religieux ou politiques.
Cet article, publié dans Allemagne, armée, Europe, Metz, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.