Pascal Monard (1795-1874) : Officier de santé français

Pascal Monard (1795-1874) est un chirurgien militaire et un botaniste français du Second Empire.

Biographie

Pascal Monard naît le 15 février 17951 à Metz. Il est le frère jumeau de Charles Monard. Pascal Monard commence une carrière militaire dans la Grande Armée le 16 mai 18132. Une fois diplômé de la Faculté de Paris, Pascal Monard est promu chirurgien aide-major en 1819. Il participe à l’Expédition d’Espagne en avril 1823, où il est nommé médecin-adjoint au quartier général. De retour en France, il est affecté à Lyon, Montmédy, puis Besançon. Il prend part ensuite au siège d’Alger en 1830 avant d’être nommé médecin ordinaire à l’Hôpital militaire d’Alger. Il y est nommé professeur en 18352. Passionné par la faune et la flore algérienne, il devient membre correspondant de la Société d’histoire naturelle de la Moselle en 1836. Il est promu Officier de la légion d’honneur le 20 avril 18393. Peu après, il est promu médecin en chef à l’hôpital de la salpêtrière à Alger. En janvier 1843, il est nommé médecin en chef à l’hôpital de Médéah, puis à celui du Dey à Alger. Médecin principal, il prend sa retraite en 1844 et se retire dans sa ville natale. Pascal Monard se consacre alors à la botanique. Il correspond avec de nombreuses sociétés savantes, la Société de médecine de Cadix, la Société botanique de France, la Société impériale et royale de géologie de Vienne2. Il est nommé président de la Société d’histoire naturelle en 1866 et le restera jusqu’à sa mort, le 4 février 1874. Il légua sa fortune et ses collections botaniques à la Société d’histoire naturelle de la Moselle4. Hommage posthume de leur ville natale, une rue de Metz porte le nom des frères Monard à Metz.

Sources

Bulletin de la Société d’histoire naturelle, Volumes 12 à 14, SHNM, Metz, 1875 (p.160).

***

Pascal Monard  est un officier français, représentatif du cercle des officiers disparus de Metz.

A propos Erasmus

L'auteur est un patriote européen, attaché à la démocratie. Il condamne tous les extrémismes, qu'ils soient religieux ou politiques.
Cet article, publié dans armée, Europe, France, Metz, Uncategorized, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.