Gustave Joseph Munier (1828-1897) : Général de division français

Gustave Joseph Munier (1828-1897) est un général de division de la IIIe République.

Biographie

Gustave joseph Munier naît à Metz le 2 juin 1828. Il passe les premières années de sa vie à l’Hôtel de Burtaigne à Metz. Sur les traces de son père, il s’engage très tôt dans l’armée en préparant l’École spéciale militaire de Saint-Cyr en 1846. Il en sort lieutenant en 1848. Il combattit en Crimée, en Kabylie, à Magenta et Solférino. Il prit part aussi à l’expédition du Mexique. Après cette carrière militaire classique, il revient se battre contre l’Allemagne sur son sol natal.

La Guerre franco-allemande de 1870 lui permet de montrer sa bravoure, ce qui n’empêchera nullement la défaite des troupes françaises. Il s’illustre notamment à la tête du 89e régiment d’infanterie de ligne à la bataille de Sedan, où son régiment est décimé. Lui même perd deux chevaux, tués sous lui.

Après guerre, Munier est affecté à Blida au 1er régiment de tirailleurs algériens, où il reste jusqu’en 1874. Nommé général de brigade, Munier prend ses nouvelles fonctions à Belfort. Promu général de division, il est nommé à la tête de la 36e division d’infanterie, et s’installe à Bayonne, puis à Vannes en 1881. Le général de division Gustave joseph Munier est élevé à la dignité de Grand officier de la légion d’honneur le 9 juillet 18882.

D’un caractère bouillant, Munier est condamné le 16 décembre 1894 pour diffamation, ce qui ne l’empêche pas d’entamer un recours, qu’il obtient du président Félix Faure. Gustave-Joseph Munier meurt accidentellement en 1897, dans l’incendie du Bazar de la Charité, en voulant porter secours aux victimes.

Distinctions

  • Grand-croix de l’Ordre ottoman du Medjidié
  • Grand-croix de l’Ordre suédois de l’épée
  • Grand-croix de l’Ordre espagnol d’Isabelle la Catholique
  • Chevalier de la Légion d’honneur le 13 aoû 1857
  • Officier de la Légion d’honneur le 11 février 1868
  • Commandeur de la Légion d’honneur le 19 mai 18712
  • Grand officier de la Légion d’honneur le 9 juillet 1882

Sources

  • Historique de la 30e promotion de Saint-Cyr (1846-1848) sur saint-cyr.org.

***

Gustave Munier est un officier français, représentatif du cercle des officiers disparus de Metz.

A propos Erasmus

L'auteur est un patriote européen, attaché à la démocratie. Il condamne tous les extrémismes, qu'ils soient religieux ou politiques.
Cet article, publié dans armée, Europe, France, Metz, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.