Hans-Henning von Fölkersamb (1889-1984) : Général de brigade allemand.

Hans-Henning von Fölkersamb (1889-1984) est un général allemand de la Seconde guerre mondiale.

Biographie

Hans-Henning von Fölkersamb naît le 25 novembre 1889 à Metz, la plus grande place forte du Reich allemand.  Le baron von Fölkersamb s’engage à 19 ans dans l’armée impériale, le 24 mars 1909. Il est versé, comme officier d’ordonnance, dans le 10e Lothringisches Infanterie-Regiment Nr. 174. Fölkersamb est chargé des transmissions avec l’état-major de Metz jusqu’en novembre 1913. Le 20 novembre 1913, il est transféré dans le 114e Infanterie-Regiment, où il fera fonction d’officier d’ordonnance, puis officier de discipline et enfin officier de bataillon à la veille de la Première guerre mondiale. Blessé le 9 octobre 1914, il est hospitalisé jusqu’en décembre 1914. Le 15 décembre 1914, von Fölkersamb est envoyé dans un centre de formation. Le 12 février 1915, il est nommé chef de compagnie dans le 114e Infanterie-Regiment.

De nouveau blessé le 9 mai 1915, Fölkersamb est hospitalisé jusqu’en août 1915. Von Fölkersamb est promu Oberleutnant le 18 juin 1915 alors qu’il est hospitalisé. Du 1er septembre 1915 au 1er février 1916, il commande de nouveau une compagnie dans son régiment. Von Fölkersamb est détaché en février 1916 dans un centre de formation de la 28e Reserve-Division. Le 3 juillet 1916, Von Fölkersamb est affecté à la direction des chemins de fer à Brest-Litovsk. Le 1er novembre 1916, il est affecté à la direction des chemins de fer à Lille jusqu’en décembre 1916. De janvier à juin 1917, Von Fölkersamb est chargé de la logistique par le haut commandement. Il est affecté ensuite dans le groupe d’armé autrichien de Böhm-Ermolli, avant d’être envoyé en mission d’inspection en Turquie. Le 1er avril 1918, Von Fölkersamb fait fonction de conseiller dans l’Etat-major d’August von Mackensen à Bucarest avant de tomber sérieusement malade. Il est alors hospitalisé jusqu’en août 1918, non sans avoir été promu Hauptmann en juin 1918. En septembre 1918, Von Fölkersamb est affecté comme officier de liaison au commandement des chemins de fer Austro-Hongrois, où il reste jusqu’au 14 novembre 1918. Il sert alors à l’Etat-major de Mackensen dans les Balkans, jusqu’en décembre 1918. De retour en Allemagne, le capitaine von Fölkersamb est nommé chef de bataillon dans le 174e Infanterie-Regiment. Profondément affecté par la défaite de l’Allemagne impériale, Hans-Henning von Fölkersamb quitte l’armée le 24 mai 1919.

Il ne réintègre l’armée qu’en 1934. Von Fölkersamb est affecté dans la Luftwaffe, comme officier de renseignement  à Münster. Il y reste jusqu’en mars 1935. Il est affecté ensuite au commandement de la 4e Luftwaffendivision, toujours comme officier de renseignement. Il est promu Major le 1er aôut 1935. Le 31 mars 1938, von Fölkersamb est affecté ensuite à l’Etat-major de la VIe Luftwaffendivision à Münster. Il est promu Oberstleutnant le 1er avril 1939. Promu Oberst le 1er décembre 1941, Von Fölkersamb est affecté à l’Etat-major de la IIe Luftwaffendivision dans les services du renseignement. Le 22 novembre 1942, von Fölkersamb est nommé responsable du support logistique pour les fronts occidental et oriental. Hans-Henning von Fölkersamb est promu Generalmajor le 1er avril 1944. En juin 1944, il prend de nouvelles fonctions au sein  de la Luftwaffe, avant d’être placé dans la Führer-Reserve le 20 novembre 1944. Ayant fait valoir ses droits à  la retraite le 30 avril 1945, il est fait prisonnier le 7 mai 1945, avant d’être libéré le jour même.

Le baron Hans-Henning von Fölkersamb décédera le 5 janvier 1984 à Tutzing, en
Haute-Bavière.

***
Hans-Henning von Fölkersamb est un officier allemand, représentatif du cercle des officiers disparus de Metz.

A propos Erasmus

L'auteur est un patriote européen, attaché à la démocratie. Il condamne tous les extrémismes, qu'ils soient religieux ou politiques.
Cet article, publié dans Allemagne, armée, Europe, Metz, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.