Jean Durand de Villers ( 1814-1886) : général de division français.

Jean Durand de Villers ( 1814-1886) est un général de division français.

Biographie

Jean Jacques Paul Durand de Villers naît à Metz, en Lorraine, le le 27 décembre 1814. Fils du Chef d’escadrons de Cavalerie Paul Durand de Villers, et frère de Charles Eugène Durand de Villers, Jean entre à Polytechnique en 1833. Il parfait enfin sa formation à l’École d’application de l’artillerie et du génie de Metz.

Envoyé en Algérie en 1838, Jean Durand de Villers est décoré en 1839. Rentré en France, il est promu capitaine en 1841. Il est employé aux fortifications de Paris, détaché au fort de Vanves, puis aide de camp du général Thiébaut.

Blessé en 1848, Jean Durand de Villers est promu officier de la Légion d’honneur. Il est alors nommé chef de bataillon en 1851. Officier d’ordonnance du maréchal de Saint-Arnaud, il le suit en Crimée, se signale à la Bataille de l’Alma et, après la mort du maréchal, reste à l’état-major de Canrobert, puis à celui de Pétissier; Il participe au Siège de Sébastopol (1854). Promu lieutenant-colonel en 1855, Jean Durand de Villers est nommé chef d’état-major du génie.

A son retour d’Orient, il est promu colonel en 1860, directeur des fortifications à Besançon, commandeur de la Légion d’honneur en 1865. Général de brigade en 1869, il est appelé à siéger au Comité des fortifications. Commandant du génie de la Garde impériale pendant la guerre de 1870, Durand de Villers prend part aux batailles autour de Metz. Prisonnier à la capitulation, il rentre au Comité des fortifications avant d’être nommé commandant de l’Ecole polytechnique de 1873 à 1876.

Divisionnaire en 1875, il prend part à la réorganisation des frontières et, en 1878, reçoit la direction des travaux de défense de Paris. Président du Comité des fortifications en 1879, inspecteur général de son arme, il passe au cadre de réserve en 1879, après avoir été fait grand officier de la Légion d’honneur. Jean Jacques Paul Durand de Villers décédera le 5 mars 1886, à Paris.

***
Jean Durand de Villers est un officier français, représentatif du cercle des officiers disparus de Metz.

A propos Erasmus

L'auteur est un patriote européen, attaché à la démocratie. Il condamne tous les extrémismes, qu'ils soient religieux ou politiques.
Cet article, publié dans armée, Europe, France, Metz, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.