Johannes Mühlenkamp (1910-1986) : Officier supérieur allemand

Johannes Rudolf Mühlenkamp était colonel ( Standartenführer ) dans la Waffen SS. Il a reçu la Croix de chevalier de la Croix de fer, avec feuilles de chênes, au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Biographie

Mühlenkamp est né le 9 octobre 1910 à Metz pendant l’annexion. Il est l’un des premiers membres du NSDAP et de la SS en 1933. Il est affecté à la 4e SS Standarte Schleswig Holstein à Hambourg, avant d’être transféré à la 2e SS Standarte des SS-Verfügungstruppe en 1934. Sélectionné pour la formation d’officier en 1935, il est envoyé à l’école des SS Junker à Brunswick. En 1936, il suit un stage de formation motocycliste avec la 2e Panzerdivision. Au terme de sa formation d’officier en 1937, il est affecté au 2e Bataillon du Régiment Germania , comme chef de peloton. En mai 1938, il prend le commandement de la compagnie motocycliste.

Seconde Guerre mondiale

Au début de la guerre, il est adjudant dans la division des SS-Verfügungstruppe, jusqu’à décembre 1940. Il reçoit le commandement d’un bataillon de reconnaissance de la Division Das Reich. Mühlenkamp est grièvement blessé à la tête par des éclats d’obus d’artillerie, près de Jelnja en Russie. Il reste à l’hôpital entre le 15 octobre 1941 et février 1942. A sa sortie de l’hôpital, il est affecté à la 5ème SS Panzer Grenadier Division Wiking , comme commandant de bataillon jusqu’en mars 1943, puis commandant de Régiment. Comme colonel (SS-Standartenführer), il reçoit le commandement de la 5e Panzerdivision SS Wiking en août 1944. Il le conserve jusqu’en octobre 1944. Il est nommé inspecteur des troupes blindées de la Waffen SS au sein du commandement opérationnel. Il sera enfin commandant de la 32e division SS des grenadiers volontaires, entre janvier 1945 et février 1945.

Commandements

  • Kommandeur : 32e SS-Panzer-Grenadier-Division « 30 Januar » ( janvier 1945 – 5 février 1945 )
  • Inspekteur: Waffen-SS Panzertruppen, SS-Führungshauptamt ( 9 octobre 1944 – 8 mai 1945 )
  • Kommandeur : 5e Panzerdivision SS Wiking ( 12 août 1944 – 9 octobre 1944 )
  • Kommandeur ( SS-Standartenführer: 20 avril 1944 ) : 5e SS-Panzer-Regiment / 5e Panzerdivision SS Wiking ( 1er mars 1943 – 12 août 1944 )
  • Kommandeur ( SS-Obersturmbannführer: 30 janvier 1943 ): Panzer-Abteilung / 5e Panzerdivision SS Wiking ( 11 février 1942 – 1er mars 1943 )

Distinctions

  • Croix de chevalier de la Croix de fer, le 3 septembre 1942
  • Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chênes, le 21 septembre 1944
  • Deutsches Kreuz en Or : 2 janvier1942
  • 1939 Eisernes Kreuz Ière classe: 11 novembre 1939
  • 1939 Eisernes Kreuz IIe classe: 3 octobre 1939
  • Wehrmachtbericht: 11 juillet 1944 (Maciejow)
  • Verwundetenabzeichen, 1939 en Or: 13 janvier 1943
  • Panzerkampfabzeichen
  • SS-Dienstauszeichnungen
  • Ehrendegen des RF SS
  • Totenkopfring der SS

Sources

  • Oosterling, P., Erlings, R., Fischer, H.: Standartenführer Johannes Mühlenkamp und seine Männer, Teil 2, Erpe, Verlag De Krijer, 2005.
  • Fellgiebel, Walther-Peer: Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Podzun-Pallas, Friedburg, 2000.

***

Johannes Mühlenkamp est un officier allemand, représentatif du cercle des officiers disparus de Metz.

A propos Erasmus

L'auteur est un patriote européen, attaché à la démocratie. Il condamne tous les extrémismes, qu'ils soient religieux ou politiques.
Cet article, publié dans Allemagne, armée, Europe, Metz, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.