Joachim-Friedrich Lang (1899-1945) : Général de brigade allemand

Joachim-Friedrich Lang (1899-1945) était un général de brigade de l’armée de terre allemande durant la seconde guerre mondiale.

Biographie

Joachim-Friedrich Lang naît à Montigny-les-Metz en Lorraine, le 14 septembre 1899, pendant la première annexion. Après la campagne de France, Lang s’illustre sur le front de l’Est. Il reçoit la « Croix allemande » le 14 juin 1942. Comme Colonel au 481e Grenadier-Regiment, Joachim-Friedrich Lang reçoit la Croix de chevalier de la Croix de fer le 4 septembre 1943.

Le 30 juin 1944, Lang est nommé Kommandeur de la 95e Infanterie-Division. Après avoir subi de lourdes pertes face à l’Armée rouge, sa division est dissoute en juillet 1944. En août, la « Teufel-Division » est reformée au sein du Korps-Abteilung H. Lang en prend le commandement le 10 septembre 1944, commandement qu’il conservera jusqu’à la fin de la guerre. Joachim-Friedrich Lang est promu Generalmajor (Général de brigade) à la tête de son unité, dans la région de Königsberg, le 1er octobre 1944. Le général Lang meurt au combat dans la forêt de Lochstädter, près de Pillau (auj. Baltijsk en Russie) le 16 avril 1945, peu avant la capitulation.

Commandements

  • Kommandeur de la 95e Infanterie-Division (Teufel-Division)

Distinctions

  • Ritterkreuz des Eisernen Kreuzes, le 4 septembre 1943
  • Deutsche Kreuz, le 14 juin 1942e

Sources

  • Karl Knoblauch : Kampf und Untergang einer Infanterie Division: Die 95. Infanterie Division. Flechsig, 2008.
  • Fellgiebel, Walther-Peer: Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Podzun-Pallas, Friedburg, 2000.

***

Joachim-Friedrich Lang est un officier allemand, représentatif du cercle des officiers disparus de Metz.

A propos Erasmus

L'auteur est un patriote européen, attaché à la démocratie. Il condamne tous les extrémismes, qu'ils soient religieux ou politiques.
Cet article, publié dans Allemagne, armée, Europe, Metz, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.