Henri Putz (1859-1925) : Général de division français

Henri Gabriel Putz (1859-1925) est un général de corps d’armée français de la Première Guerre mondiale.

Biographie

Né le 26 janvier 1859 à Metz, il est membre d’une famille de militaires de carrière. Son père Jean-Baptiste Henry Putz (1824-1903), polytechnicien et officier d’artillerie, fut nommé général de brigade en 1881 et commandeur de la Légion d’honneur.

Optant pour la nationalité française le 8 mai 1872, Henri Putz est admis à l’école Polytechnique en 1877. Brillant sujet, il est 6e au classement de sortie en 1879 et opte pour l’arme de l’artillerie. Il est successivement promu lieutenant en 1881, capitaine en 1886, chef d’escadron en 1897, lieutenant-colonel en 1902, colonel et chef d’état-major du 14e corps d’armée en 1907. Il est breveté d’état-major en 1892.

Il fait campagne en Tunisie en 1881, au Tonkin (1885-1887), à Madagascar (1896-1899) et en Chine (1900-1901). Nommé général de brigade le 20 juin 1911, il commande l’artillerie du 17e corps d’armée. Promu général de division le 1er juillet 1914, il prend la tête de la 28e division d’infanterie et des subdivisions territoriales d’Annecy, Vienne, Chambéry et Bourgoin.

Première guerre mondiale

Il mène la 28e DI au Front au sein de l’armée Dubail et combat durement dans les Vosges. Il prend le commandement d’un détachement de l’armée des Vosges (VIIe armée) le 7 septembre 1914. Passé à la tête du détachement d’armée de Belgique du 2 avril au 22 mai 1915, il participe à la Deuxième bataille d’Ypres. II prend ensuite en charge le 4e corps d’armée qu’il dirige du 17 juin 1915 au 19 décembre 1917. Il est sur le front de l’Argonne fin 1915, puis dans l’Aisne et la Somme en 1916. Le général Putz passe à la tête du Commandement supérieur du Nord du 23 décembre 1917 au 19 avril 1918. Il est réemployé comme adjoint à l’inspecteur général des effectifs de la zone des armées du 15 septembre 1918 au 28 janvier 1919.

Il décède en 1925 et est inhumé dans le tombeau des gouverneurs à l’Hôtel des Invalides.

Commandements

  • 28e Division d’Infanterie
  • 34e Corps d’Armée
  • VIIe armée
  • 4e Corps d’Armée

Distinctions

  • Commandeur de la Légion d’honneur, le 10 juillet 1913.

***

Henri Putz est un officier français, représentatif du cercle des officiers disparus de Metz.

A propos Erasmus

L'auteur est un patriote européen, attaché à la démocratie. Il condamne tous les extrémismes, qu'ils soient religieux ou politiques.
Cet article, publié dans armée, Europe, France, Metz, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.