Eugen Müller (1891-1951) : Général de corps d’armée allemand

Eugen Müller (19 juillet 1891, Metz-Plantières, † 24 avril 1951, Berlin) était un général allemand (General der Artillerie) pendant la seconde guerre mondiale. D’octobre 1940 jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il fut un haut responsable chargé des questions juridiques à l’État-major de l’armée de terre allemande.

Biographie

Première guerre mondiale

Eugen Müller nait à Metz en lorraine, pendant la première annexion. En 1910, à l’âge de 19 ans, Eugen Müller s’engage dans l’armée bavaroise, comme enseigne. Après deux ans, il est nommé lieutenant. En 1912, il intègre le 1er régiment d’artillerie à pied bavarois.

De 1914 à 1918, durant la Première Guerre mondiale, il sert comme officier dans la Reichswehr. Il atteint le grade de Major. Il est promu lieutenant-colonel en octobre 1933, et colonel en 1935.

Seconde guerre mondiale

Le 1er avril 1939, il est promu général de brigade (Generalmajor) et prend le commandement de l’Académie de guerre. Dès le déclenchement de la guerre, le 1er septembre 1939, Eugen Müller est affecté au quartier général du chef d’état-major de l’armée de terre, le Generaloberst Franz Halder. Le poste qu’il occupe alors n’existe pas en temps de paix. En tant que « quartier-maître général » (‘Generalquartiermeister’), Mueller dirige trois bureaux, les bureaux Qu 2, Z et III, chargés des questions juridiques et pénales relatives aux zones occupées en Europe. Eugen Müller était par conséquent responsable de l’application des peines prononcées par la Cour martiale. Avant l’attaque contre l’Union soviétique, Muller a joué un rôle de premier plan dans la formation des officiers d’État-major chargés de faire appliquer le droit militaire dans les territoires occupés.

Le 1er août 1940, il est promu général de division (Generalleutnant). Dès le 25 juillet 1941, il précise dans une directive adressée aux commandants des groupes armées Nord, Centre et Sud que l’arrestation d’otages civils pour maintenir l’ordre dans les zones occupés n’est pas nécessaire. Le 1er juin 1942, il est promu général de corps d’armée (General der Artillerie). Il resta à l’État-major, au même poste, jusqu’à la fin de la guerre.

Etats de service

  • General der Artillerie, le 1er juin 1942
  • Generalleutnant, le 1er août 1940
  • Generalmajor, le 1er avril 1939

***

Eugen Müller est un officier allemand, représentatif du cercle des officiers disparus de Metz.

A propos Erasmus

L'auteur est un patriote européen, attaché à la démocratie. Il condamne tous les extrémismes, qu'ils soient religieux ou politiques.
Cet article, publié dans Allemagne, armée, Europe, Metz, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.