Bodo Zimmermann (1886-1963) : Général de division allemand

Bodo Zimmermann (1886 – 1963) était un général allemand pendant la seconde guerre mondiale.

Biographie

Bodo Zimmermann naît à Metz le 26 novembre 1886 pendant la première annexion. Il sort de sa formation de cadet le 22 mars 1906, avec le grade de Fähnrich. Il intègre immédiatement l’armée royale de Prusse. L’aspirant Zimmermann sert dans le 145e régiment d’infanterie du Roi (6. Lothringische) appartenant au XVIe corps d’armée, stationné à Metz depuis 1890. Dans ce régiment, il est promu sous-lieutenant le 27 janvier 1907. De 1907 à 1914, il sert dans le 145e régiment d’infanterie du Roi comme officier de compagnie, avec le grade de Lieutenant (Oberleutnant). Au début de la première guerre mondiale, le 24 juillet 1915, il est promu capitaine. Au cours de la guerre, il reçoit pour sa conduite exemplaire, la croix de fer (Eisernen Kreuze). Il est promu major en 1920 peu avant de quitter le service actif.

Après la Première Guerre mondiale, il dirige une maison d’édition spécialisée dans la littérature militaire. Cette maison d’édition édite diverses revues militaires, ainsi que des manuels militaires destinés à la formation des soldats : “Artilleristen-Fibel”, “Gefechts-Fibel”, “Uniform-Fibel”, “Marinegeschichtsfibel”, “Kriegsspiel-Fibel” ou encore “Panzerkampfwagenbuch”. Bodo Zimmermann édite personnellement « Die neue Gruppe » et « Die Soldatenfibel » en 1936, « M. G. 34. » en 1937, ou encore « Die Gruppe der Schützenkompanie zu 12 Gruppen » et « Die Gruppe der Schützenkompanie zu 12 Gruppen » en 1940.

Peu avant la seconde guerre mondiale, Zimmermann est rappelé à l’activité de service dans la nouvelle armée allemande, la Wehrmacht. Comme Major, Zimmermann est affecté en décembre 1939 au haut commandement de la 1ère Armée de l’Ouest. En octobre 1940, il est nommé Generalstabsoffizier au quartier général du groupe d’armées D, sous les ordres du Generalfeldmarschall Erwin von Witzleben. Il est promu lieutenant-colonel le 1er août 1941 sous les ordres du Generalfeldmarschall Gerd von Rundstedt. Le 1er décembre 1942, Zimmermann est nommé colonel. Le 15 février 1943, il reçoit la Croix allemande (Deutsches Kreuz) en argent pour ses services. Lors du débarquement des Alliés en Normandie en juin 1944, Zimmermann croit d’abord à une manoeuvre de diversion. Puis il comprend l’ampleur de l’opération et essaie d’infléchir la décision du Generaloberst Alfred Jodl. À l’automne 1944, Bodo Zimmermann est appelé a de nouvelles responsabilités (Chef der Führungsabteilung) sur le secteur occidental.

Le 25 septembre 1944, Bodo recoit pour son action la Croix allemande en or. Il est l’un des rares récipiendaires à avoir reçu les deux croix allemandes. Il est promu Generalmajor le 1er décembre 1944. Le 1er mai 1945, huit jours avant la capitulation, Bodo Zimmermann est promu Generalleutnant (général de division), juste avant de partir en captivité chez les Alliés. Après 1948, il publiera encore « Geschichte des Oberbefehlshaber West » et « Ideas on the defense of the Rhine und Western Germany as an outpost area of Western Europe », avant de décéder à Bonn en 1963.

Grades

  • Generalleutnant (général de division), le 1er mai 1945.
  • Generalmajor (général de brigade), le 1er décembre 1944..

Distinctions

  • Deutsches Kreuz en or, le 25 septembre 1944.
  • Deutsches Kreuz, en argent, le 15 février 1943.

***

Bodo Zimmermann est un officier allemand, représentatif du cercle des officiers disparus de Metz.

A propos Erasmus

L'auteur est un patriote européen, attaché à la démocratie. Il condamne tous les extrémismes, qu'ils soient religieux ou politiques.
Cet article, publié dans Allemagne, armée, Europe, Metz, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.