Arthur Joseph Poline (1852-1934) : Général d’armée français

Arthur Joseph Poline (1852-1934) est un général de Corps d’Armée français dont le nom est associé à la Première Guerre mondiale.

Biographie

Arthur Poline est né le 16 août 1852 à Metz. Au moment des événements de 1870, il passe son baccalauréat ès sciences et envisage de préparer Saint-Cyr, où il est admis à la rentrée 1872 après avoir opté pour la nationalité française. Il sort major de sa promotion en 1873.

Il débute sa carrière comme sous-lieutenant d’infanterie. Promu lieutenant au 11e régiment d’infanterie, il obtient le brevet d’Etat-major de l’Ecole supérieure de guerre, avant d’être nommé capitaine dans un régiment de tirailleurs algériens. Il passe ensuite au 104 régiment d’infanterie à Paris. Il est nommé directeur de l’infanterie au ministère de la guerre en 1906, avec le grade de général de brigade. En 1911, le général Poline prend le commandement de la 11e division à Nancy. En 1913, il prend la tête du XVIIe corps d’armée à Toulouse.

En août 1914, il participe aux premiers combats sur la Semoy et dans la forêt de Luchy, avant d’être nommé à la tête de la 9e région militaire à Tours.

Distinctions

  • Légion d’honneur: Chevalier (30/12/1890),
  • Légion d’honneur: Officier (12/07/1905),
  • Légion d’honneur: Commandeur (10/07/1913)

Commandements

  • 25/04/1906: directeur de l’Infanterie au Ministère de la Guerre
  • 12/03/1907 – 12/06/1911: commandant de la 12e Brigade d’Infanterie et des subdivisions de région de Caen, du Havre, de Falaise et de Lisieux
  • 13/01/1911 – 12/06/1911: membre du Comité technique d’Etat-Major.
  • 12/06/1911: commandant de la 11e Division d’Infanterie et de la subdivision de région de Nancy.
  • 01/11/1913: commandant du 17e Corps d’Armée de Toulouse.
  • 09/09/1914 – 01/12/1917: commandant de la 9e Région à Tours.

Sources

  • François Belin : Journal de guerre d’Arthur Poline (1870-1871), Chroniques du Graoully n°7, Société d’histoire de Woippy. 1997.

***

Arthur Poline est un officier français, représentatif du cercle des officiers disparus de Metz.

A propos Erasmus

L'auteur est un patriote européen, attaché à la démocratie. Il condamne tous les extrémismes, qu'ils soient religieux ou politiques.
Cet article, publié dans armée, Europe, France, Metz, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.