Joachim Degener (1883-1953) : Général de brigade allemand

Joachim Degener (28 novembre 1883 à Metz – 1953 à Wurzburg) était un Général de brigade allemand durant la seconde guerre mondiale

Biographie

Joachim Degener naît à Metz en Alsace-Lorraine. Il s’engage dans l’armée inpériale le 20 septembre 1912. Il est Fahnenjunker au 17e régiment de hussards jusqu’en août 1914. Il participe aux combats avec le 4e escadron d’août à septembre 1915. Il est nommé officier d’ordonnance le 8 juin 1915, mais tombe malade la 22 juin. Il est alors affecté dans un dépôt, puis dans un escadron du 13e régiment de hussard, avec qui il combat jusqu’en septembre 1916. Le 22 septembre 1916, Degener est de nouveau affecté au 17e régiment de hussards. Il et promu lieutenant le 20 mai 1917, et prend la tête d’un escadron du 17e régiment de hussards jusqu’au 12 juin 1919.

Après l’armistice de 1918, il est versé dans un régiment de cavalerie, le 10e, puis au 13e régiment monté, où il reste jusqu’en mars 1926. Degener commande un escadron dans ce régiment de mars 1926 à février 1931. Il sert ensuite à l’Etat-major de la 2e division de cavalerie. Le 1er décembre 1933, il est affecté à Torgau au 10e régiment monté. Degener est nommé instructeur à l’école de guerre de Munich le 1er janvier 1935. Le 12 octobre 1937, le lieutenant-colonel Degener commande un bataillon à l’école de cavalerie. Il commande ensuite le 14e régiment de cavalerie du 24 novembre 38 au 23 octobre 1939.

Promu colonel le 1er avril 1939, il prend le commandement de la 5e brigade des fusiliers le 23 octobre 1939. Le 6 février 1941, il est nommé commandant de la place de Würzburg, poste qu’il occupera jusqu’en avril 1944. A ce poste, il est promu « Generalmajor » le 1er novembre 1942. Mis en disponibilité en avril 1944, il est nommé commandant de Kovel, en Ukraine. Le 1er juin 1944, le général Degener est détaché en France, avant d’être nommé, le 19 juillet 1944, kommandeur à la Feldkommandantur de Perpignan. Il commande peu après un groupe de combat, d’août 1944 à octobre 1944. Le général Degener prend ensuite le commandement de la 189e division d’infanterie, le 24 octobre 1994. Mis en disponibilité le 29 décembre 1944, il est nommé commandant de Gyor, en Hongrie, le 18 janvier 1945. C’est là qu’il partira en captivité le 8 mai 1945. Accusé de crime de guerre, il sera acquitté et finalement libéré le 22 mai 1948.

Etat des services

  • Fahnenjunker-Unteroffizier (5 avril 1913)
  • Fähnrich (16 juin 1913);
  • Leutnant (22 mars 1914)
  • Oberleutnant (20 mai 1917);
  • Rittmeister (1 février 1925);
  • Major (1er avril 1934);
  • Oberstleutnant (1er août 1936);
  • Oberst (1er avril 1939);
  • Generalmajor (1er novembre 1942)

Ses publications

  • Greiner, Heinz, Joachim Degener: Aufgabenstellung und Übungsleitung mit praktischen Beispielen, Berlin: Mittler, 1938.
  • Greiner, Heinz, Joachim Degener: Gefechtsführung und Kampftechnik, Berlin: Mittler, 1937.

***

Joachim Degener est un officier allemand, représentatif du cercle des officiers disparus de Metz.

About these ads

À propos de Erasmus

L'auteur est un patriote européen, attaché à la démocratie. Il condamne tous les extrémismes, qu'ils soient religieux ou politiques.
Ce contenu a été publié dans Allemagne, armée, Europe, Metz, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.